Comment devenir Psychomotricien ?

Le psychomotricien : Un thérapeute au savoir précieux

Le psychomotricien est un professionnel qui agit sur prescription médicale auprès de patients atteints de pathologies très diverses. Zoom sur cette spécialité et sur la formation de ceux qui l’exercent !

Une écoute avant les soins

La patientèle du praticien en psychomotricité est variée. Il intervient pour réguler ou rétablir l’harmonie entre le corps et l’esprit d’enfants ou de personnes souffrant de troubles de type « dys » comme la dyslexie, la dyscalculie, la dysphasie ou encore la dyspraxie. Cette thérapie donne également des résultats bénéfiques en cas d’autisme, d’anorexie et même d’Alzheimer entre autres. Une telle approche thérapeutique convient en outre aux personnes en situation de polyhandicap. En fonction des patients, le psychomotricien propose une rééducation « sur mesure » grâce au jeu ou à d’autres techniques. La consultation débute par un bilan psychomoteur au cours duquel le thérapeute s’entretient avec le patient, le fait participer à des activités et le soumet à des tests. Il évalue ainsi les troubles psychomoteurs de la personne et en analyse les causes.

Une meilleure maîtrise du corps

Quels que soient l’âge et la situation du patient, le psychomotricien vise à l’aider à gérer ses émotions et à s’adapter à son environnement. Les soins consistent en des activités et exercices personnalisés qui améliorent le développement psychomoteur et affectif, en particulier pour les plus jeunes. La relaxation est à l’honneur, tout comme l’équilibre corporel. Des ateliers de concentration et de structuration de l’activité sont utiles pour traiter une hyperactivité ou tonus excessif. Cette thérapie convient tout autant aux troubles psychomoteurs en lien avec certaines pathologies gériatriques qui génèrent une dyspraxie, une désorientation dans le temps ou l’espace et une dérégulation des émotions. C’est pourquoi le psychomotricien travaille aussi bien en crèche qu’en maison de retraite. Ses compétences sont le fruit d’une formation ad hoc, spécifique et reconnue par l’État.

Des diplômes et une qualification

Des instituts de formation spécialisés proposent un enseignement adapté aux élèves qui souhaitent devenir des professionnels qui soignent le dérèglement psychomoteur. Huit écoles les accueillent à travers la France, à Paris, aux Mureaux ainsi qu’à Lille, Rouen, Vichy, La Garde et Marseille. On intègre ces établissements après avoir réussi un concours spécifique. Pour passer cette épreuve dans les meilleures conditions, il est recommandé de se préparer durant un an via une « prépa psychomotricien ». Cette étape peut aussi prendre la forme de la PACES : première année commune aux études de santé. Une fois le concours obtenu, la scolarité en institut de formation spécialisé dure trois ans. Il faut noter que les candidats titulaires d’une licence (du type biologie, STAPS ou psychologie …) ont la possibilité d’accéder directement en deuxième année après un examen d’équivalence.

Pour aller plus loin:

 


Warning: Missing argument 1 for esc_html__(), called in /home/tidseo59/vivons-mieux.com/wp-content/themes/wisteria/inc/template-tags.php on line 248 and defined in /home/tidseo59/vivons-mieux.com/wp-includes/l10n.php on line 286